D1F : le DFCO est enfin lancé !

Si vous pensiez que le plus important succès du DFCO cette saison était cette victoire face au Red Star vendredi dernier, alors vous vous trompez ! Car c’est bien contre des Verts mais en D1 féminine que Dijon a frappé un grand coup dernièrement. Retour sur une rencontre si typique de la part de nos joueuses mais qui a fait tant de bien.

Contre Saint-Étienne, Dijon a enfin lié son courage à de l'efficacité

Le temps a paru long, très long, entre la première journée de D1 féminine et la première victoire arrivée neuf matchs plus tard. Mais l’essentiel est fait et le compteur est enfin débloqué pour le DFCO, qui vient de dépasser l’AS Saint-Étienne au classement grâce à ces trois précieux points qui le rapprochent légèrement d’un possible maintien. Et pourtant, ce très important événement n’a pas du tout débuté comme prévu, puisque Kess Elmore profitait d’une récupération haute pour lober une Lisa Lichtfus trop avancée à la demi-heure de jeu pour prendre l’avantage.

nn

Mais au retour des vestiaires, les Dijonnaises ont réalisé le quart d’heure de leur vie avec trois buts marqués avant l’heure de jeu, par Maria Diaz d’une frappe limpide, Léa Declercq sur penalty et Klaudia Jedlinska, qui ouvre son compteur but grâce au caviar de Marcetto dans la surface. Subissant les assauts répétés des Vertes après ce moment, Dijon n’encaisse qu’un but à cause d’un contre favorable après un sauvetage initial de la gardienne dijonnaise. Le DFCO tremblera jusqu’au bout et aurait pu se mettre à l’abri si Terchoun n’avait pas raté un face à face très favorable, mais l’essentiel est assuré, avec un come-back assez mémorable pour être souligné.

Un DFCO féminin en progrès

Le soulagement fut grand lorsque l’arbitre sonna les trois coups en fin de rencontre, il était aussi assez étonnant de voir des Dijonnaises douter autant après des matchs amicaux si convaincants. Battues à Montpellier en ouverture de saison sur un score de 2-0 qui ne reflétait pas vraiment leur performance, elles enchaînaient avec un match nul à rebondissements contre le LOSC à Gaston-Gérard (3-3), avec le premier doublé de la chinoise Wu Chengshu. Un début honorable avant quelques déceptions à Reims (1-0), Fleury (2-1) et des défaites logiques contre les cadors du championnat sans pour autant démériter face à l’OL (4-1, où Dijon à longtemps mené), ou le PSG (5-2, mais le score était de 3-2 à la 70e minute).

nn

Coulées par un Paris FC en pleine bourre (6-0) quelques semaines plus tôt, les joueuses du DFCO revenaient de loin au Havre pour arracher un point dans le temps additionnel (3-3). Toujours avec ce spectacle caractéristique depuis le début de la saison, mais également une tendance à encaisser des buts sur des demi-occasions. Peut-être que le staff dijonnais était trop ambitieux en déclarant cet été vouloir viser le top 8 et décrocher un maintien tranquille dans le Bien Public.

nn

Si la saison est encore longue, nous imaginons mal l’équipe se sortir rapidement d’une lutte pour le maintien. En réalité, le simple fait de se sauver cette saison serait déjà une belle performance pour le seul club de D1F dont l’équipe masculine évolue plus bas que la Ligue 2 – en dehors de l’historique FC Fleury. D’ailleurs, alors que nous ne sommes pas encore à la mi-saison et que deux des plus faibles équipes du championnat restent à jouer, Dijon a marqué 13 fois. Soit une de plus que sur l’intégralité de la saison 2022-2023, coupe de France comprise. Un véritable progrès qu’on ne peut que saluer et qui montre que le groupe va dans la bonne direction, avec quelques détails à améliorer au niveau de la rigueur comme au niveau de la finition, puisque notre équipe aurait sans doute dû marquer 15 ou 16 fois déjà vu les belles occasions crées !

Juste après la trêve internationale, pour laquelle quatre de nos joueuses sont sélectionnées (Meriame Terchoun avec la Suisse, Klaudia Jedlinska avec la Pologne, Lisa Lichtfus pour la Belgique et Latifah Abdu pour la première fois en équipe canadienne), Dijon affrontera Bordeaux à domicile puis ira à Guingamp pour clore la phase aller. Deux clubs qui sont respectivement 10e avec 5 points et 8e avec 7 unités (ainsi qu’un match en retard contre le PSG). En attendant, on se délecte de ces belles images de joies, qu’on ne demande qu’à revoir le plus rapidement possible.


Venez assister au match DFCO – Girondins de Bordeaux !

Samedi 9 novembre à 14h30, alors que les garçons seront en voyage au Stade Robert-Diochon de QRM pour le 8e tour de la Coupe de France, notre équipe féminine affrontera le FC Girondins de Bordeaux à partir de 14h30. Seul ou en famille, que vous soyez expert de D1 Arkema ou que cela soit votre première fois, venez encourager notre équipe pour aller chercher ce deuxième succès consécutif qui la ferait sortir de la zone rouge ! Le prix des places est abordable, à 8€ pour un plein tarif et seulement 4 pour un tarif réduit.

35 vues


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *