Les meilleures citations de la saison

Chanceux que nous sommes, le DFCO ne nous a pas régalé seulement sur le terrain cette saison, mais aussi en-dehors. Entre humilité, prises de conscience éphémères et véritables prophéties dignes des plus grands visionnaires, nos chers acteurs nous ont au moins donné une bonne raison de déterrer les plus belles perles parsemées depuis l’été dernier. De quoi rire jaune, maintenant que le couperet est tombé.

Olivier Delcourt, président du DFCO

Plongeons-nous, sans plus attendre, dans une croustillante sélection des plus belles déclarations de la saison ! Conférences de presse, interviews ou autre, peu importe : ce qui compte, c’est que cela a été dit, et à quel moment.n

« Je ne parle pas de maintien en Ligue 2, mais de montée en Ligue 1. »nOlivier Delcourt, avant le début de cette saison

Bon, je pense qu’il n’y a pas besoin d’en dire plus ?n

« C’est un club qui ne cesse de progresser, avec de bonnes installations et des joueurs de qualité. Il faut se concentrer et travailler. »nOmar Daf, lors de son intronisation au poste d’entraîneur

« Il faut travailler » sera sans doute l’expression la plus fréquemment utilisée par Omar Daf lors de son passage dans la capitale bourguignonne. Pour le reste, nous sommes sur un cas classique de langue de bois à Dijon : ça progresse, y a des nouvelles installations donc pas de raison que ça ne marche pas, tout ça tout ça. Le résultat, on le voit. Des installations et des grands discours ne peuvent compenser un manque cruel de compétences, à tous les niveaux.

n

« On n’a pas de nouvelle de lui. Il devrait être là depuis longtemps, je ne sais pas où il est. »nOlivier Delcourt, à propos de Moussa Konaté

Porté disparu après son retour de prêt, le légendaire attaquant sénégalais n’est donc jamais revenu au DFCO pour s’entraîner. Une disparition qui ne semble toutefois pas inquiéter ni déranger personne au club, à raison. Finalement, Konaté quitta officiellement Dijon en janvier 2023.

n

« Je souhaite faire un parcours le plus long possible avec Omar. Ce qui compte est de travailler en confiance. Je ne veux pas changer de coach tous les six mois. »nOlivier Delcourt, lors de l’intronisation d’Omar Daf au poste d’entraîneur

Le président est décidément excellent pour nous régaler avec des citations qui vieillissent comme du bon vin. Enfin, ne soyons pas trop hypocrites sur ce coup : on était beaucoup à croire en Omar Daf, au début. Ou, en tout cas, loin d’imaginer que la suite serait un tel cataclysme.

n

« On s’est réfugié dans le travail, on a pu bosser en profondeur, avoir des axes d’amélioration, notamment l’efficacité. On a mis des choses en lumière. »nOmar Daf, au retour de la trêve hivernale

On ne sait pas trop ce que ça signifie, de se « réfugier dans le travail », mais Omar Daf et ses hommes l’ont fait (apparemment). Pour ce qui est du résultat, en revanche…

n

« Une semaine charnière ? Non, c’est une semaine importante, mais pas charnière. On n’est encore qu’au début de la phase retour, donc ça ne sera pas capital pour la suite. »nDaniel Congré, capitaine du DFCO, avant une semaine à trois matches, début 2023

Un capitaine plutôt pépère. On flirte avec la zone rouge, on s’apprête à jouer contre des concurrents directs au maintien. Mais pas de panique ! « Y a le temps » comme dirait l’autre. Après tout, ces matches sont importants, mais pas capitaux (il semblerait y avoir une fine ligne entre les deux). Cela dit, ça serait embêtant si, par hasard, il ne manquait que 3 petits points au DFCO pour se maintenir une fois la saison terminée, non ? Heureusement, ça n’arrivera pas, ahah.n

« Si tout le monde y met du sien, on peut vraiment aller chercher quelque chose. La 1ère ou la 2e place, ça va vraiment être compliqué, mais on verra où l’on sera à la fin. »nBryan Soumaré, après une victoire cache-misère 5-0 contre Laval cet hiver

Si cette large victoire face à Laval était venue telle une éclaircie sympathique au milieu d’une saison ô combien moribonde, n’importe quel supporter avisé savait qu’il ne valait mieux pas s’affoler. Pour une fois, certes, le réalisme avait été total pour le DFCO. Mais contre une équipe lavalloise décimée en défense et venue quasiment en « touristes » à Gaston-Gérard, il était difficile de tirer de grandes conclusions. Le milieu de terrain dijonnais, lui, se voyait pourtant déjà presque revenir dans la course à la montée alors que son équipe restait engluée au fin fond du classement… La suite, on la connaît.n

« Aucune offre, d’aucun club. Aujourd’hui, le club n’est pas à vendre. Il n’est pas à vendre (ferme) ! Après si des gens sont intéressés, on peut toujours discuter… »nOlivier Delcourt, à propos d’un éventuel rachat du club

Quand on le questionne sur un potentiel rachat du club, Olivier Delcourt se montre particulièrement ferme : il n’est PAS à vendre ! Jusqu’à la phrase suivante, où en fait, s’il y a des gens intéressés, pourquoi pas hein, on peut en discuter… Évidemment, cela prête à sourire puisque c’est désormais un secret de polichinelle que plusieurs potentiels repreneurs (français et étrangers) ont même d’ores et déjà visité les installations dijonnaises. Un peu étrange, pour un club qui n’est absolument pas à vendre.

n

« Ce n’est pas moi qui me séparerait d’Omar Daf. Je suis le président du DFCO, il est à Dijon et il est bien à Dijon. Il n’y aucun problème avec Omar, bien au contraire, les joueurs adhèrent complétement à son discours et ses stratégies de jeu. Il n’y a pas de sujet Omar Daf. »nOlivier Delcourt, quelques semaines avant de licencier Omar Daf

Si vous êtes entraîneur au DFCO, un conseil : méfiez-vous quand le président réitère son soutien en public, c’est généralement mauvais signe pour votre carrière.n

« On a une chance sur deux de se maintenir : soit on reste en Ligue 2, soit on descend en National. »nPascal Dupraz, à son arrivée au DFCO, tentant de bouleverser les logiques de probabilité

Au moment où le tout nouveau coach du DFCO fait cette déclaration, il y a de quoi sourire. Le DFCO compte 7 points de retard sur le premier non-relégable, et ne met plus un pied devant l’autre. Alors qu’il reste seulement 9 rencontres afin d’inverser la tendance. Logiquement, on imagine mal les chances de survie dijonnaises supérieures à 10 ou 20%. Pascal Dupraz, lui, est dans son rôle et prône l’optimiste. Et c’est qu’il a bien failli nous avoir ! Malheureusement, la tâche était finalement trop difficile, malgré la très bonne fin de saison sous ses commandes. Merci quand même d’avoir essayé.n

« Le rôle du président, c’est d’essayer de tout prévoir. […] Une descente en National 1, je ne peux pas l’envisager. Je ne l’envisage pas. »nOlivier Delcourt, avant le dernier match de la saison au Havre, à 2 heures de la relégation

Serait-ce une confession à propos de ses qualités de président ? Il semble étrange de tout prévoir, mais pas d’envisager ce qui nous pend au nez depuis des semaines, et semble désormais quasiment inéluctable à ce point de la saison. Espérons bien sûr que cela n’était qu’un coup de bluff, un discours de façade, et que la descente en National 1 a été correctement envisagée et préparée…

n

« Bah franchement, on est traumatisé. Y a tous les supporters qui entrent sur le terrain, ça fait peur. Y a nos vies qui sont en jeu et tout. Donc moi je ne voulais pas reprendre le match, c’était risqué. »nOusseynou Thioune, après l’envahissement du terrain par les supporters du Havre

Après avoir essayé de nous faire croire qu’il était un joueur de football pendant toute une saison, Ousseynou Thioune nous montre avec brio que ses talents d’acteur s’étendent même en-dehors du terrain. À ce moment-là, il sait sans doute que le club prévoit de poser un recours, et nous sort donc sa plus belle disquette pour aller dans ce sens. Sans trop en rajouter, bien sûr. Sinon, à propos de la relégation de ton club, tu en penses quoi Ousseynou ? « C’est vraiment dommage. »nnCrédit photos : Thomas Jobard / Le Dijon Show

n


Pour une dernière rétrospective sur la saison 2022-2023, faire un bilan des joueurs et décerner les célèbres Dijon Show Awards aux quelques rares personnes qui le méritent, rendez-vous ce lundi 5 juin à partir de 20h sur twitch.tv/ledijonshowtv !

20 vues


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *