Mercato – Quels joueurs vont rester au DFCO en 2024-2025 ?

par

dans

Comme à chaque fin de saison, des éléments vont partir et d’autres vont arriver dans un effectif du DFCO qui sera obligatoirement remanié, mais peut-être pas autant que l’été dernier. En ce mois de mai, voici ce que l’on sait sur les contrats des Dijonnais, avec nos commentaires concernant les probables départs et les joueurs qui devraient rester et une liste grossière de ce à quoi devrait ressembler, sans les recrues, notre équipe professionnelle en 2024-2025.

L’avenir de l’ailier gauche dijonnais Zakaria Fdaouch sera l’un des dossiers les plus chauds du mercato 2024-2025.

Nous nous sommes appuyés sur les données collectées par le forum dijonfoot1998 pour faire cette liste, qui comportera peut-être quelques erreurs et imprécisions concernant certains joueurs. Notamment en ce qui concerne les premiers contrats professionnels dont les durées n’ont pas été annoncées. En ce qui concerne les options de prolongations, nous estimerons qu’elles sont toutes automatiques conformément à ce que le président a annoncé sur France Bleu Bourgogne cette semaine. Elles pourraient très bien comporter des clauses qui nous sont inconnues…

Ils sont en fin de contrat en juin 2024

Adama Fofana : bon et loyal soldat, le latéral gauche recruté à l’époque de la Ligue 2 n’a jamais donné l’impression de traîner les pieds sur le terrain et a été pertinent, voire très bons sur les derniers mois de compétition. Mais il n’évolue pas dans un championnat très médiatisé et voudra sans doute aller voir ailleurs à la fin de son contrat.

Axel Drouhin : le jeune défenseur bourguignon avait signé pour 6 mois à l’origine, une offre de prolongation lui a été faite mais il n’a pas répondu dans le temps imparti. Et pour cause : le FC Annecy l’a approché avec un autre projet et la possibilité d’évoluer en Ligue 2, chose avec laquelle Dijon ne peut malheureusement pas lutter. On aurait aimé le voir poursuivre ici, ça ne sera pas le cas.

Bryan Soumaré : blessé aux ligaments croisés depuis sa malheureuse dernière apparition à Épinal – alors qu’il recommençait à performer à un bon niveau, le milieu offensif pourrait voir son aventure dijonnaise se terminer d’une bien triste manière. Certaines rumeurs circulaient concernant une proposition de prolongation courte (un an ?) pour lui permettre de se rétablir au sein du club, mais l’option la plus probable reste un départ, surtout que nos dirigeants et ses représentants ne sont plus en contact depuis quelques temps…

Loïc Etoga : alors qu’il figure parmi les joueurs les plus prometteurs et réguliers à son poste, le milieu de terrain camerounais va malheureusement s’en aller sans rien rapporter à Dijon. D’après le président, il n’aurait pas trop son mot à dire sur son avenir et le dernier article à son sujet paru dans FootMercato laisse penser que les personnes gérant ses intérêts ont les yeux plus gros que le ventre, quitte à inventer quelques rumeurs farfelues…

Saturnin Allagbé : sans surprise, l’international béninois va quitter le club après avoir annoncé son envie de se relancer ailleurs. Et on ne lui en voudra pas puisqu’en plus d’avoir été professionnel jusqu’au bout, il aura longtemps souffert pendant son passage à Dijon sans avoir eu beaucoup de chances de s’exprimer…

Roger Assalé : nous ne vous apprendrons rien en vous disant que l’attaquant représentant le transfert le plus cher de l’histoire du DFCO va partir libre, sans prolongation ni même proposition de rester un an de plus. Rien de plus normal pour un joueur qui aura même eu du mal à faire des différences en National 3.

Cheick Traoré : il aurait dû quitter Dijon au mercato estival de 2023 mais n’a pas pu le faire, notamment à cause d’un genou capricieux. Malheureusement pour Cheick, il va être difficile de trouver mieux que Dijon en 2024 après cette saison blanche qui aboutit sur la fin de son contrat.

Daniel Congré (+1 an en option) : joueur le plus âgé de l’effectif, Daniel Congré a déjà fait ses adieux à Gaston-Gérard et veut se reconvertir en coach mental pour les sportifs de haut niveau. Une transition qui tombe à pic pour tout le monde, son corps ne pouvant plus suivre le rythme et le DFCO ayant besoin de quelqu’un de fiable à son poste.

Robin Risser (prêt) : comme vous pouvez vous en douter, l’international espoir – qui a de bonnes chances d’aller aux Jeux Olympiques – va faire son retour à Strasbourg, au moins pendant la préparation estivale. Il a tout à y gagner puisqu’après une bonne saison en National, et alors que Bellaarouch n’a pas convaincu, le Racing pourrait lui faire confiance et capitaliser sur l’un de ses joueurs les plus prometteurs, né dans la région. Ou alors recruter un brésilien qui mettra deux ans à s’acclimater avant de jouer avec la réserve de Chelsea dans trois saisons, au choix…

Ils sont en fin de contrat en juin 2025

Jordan Marié : vu les dernières apparitions du joueur qui a passé toute sa carrière au club, il est difficilement concevable de le voir s’en aller et changer d’air. Malgré quelques pépins physiques, il peut encore apporter à l’équipe et – sauf avis contraire du futur coach dijonnais – sera un membre de l’effectif une saison de plus.

Cédric Makutungu : en considérant que le club ait la main sur l’avenir de son défenseur, on aurait du mal à comprendre que Makutungu ne poursuive pas l’aventure. Sauf volonté de départ pour un club de Ligue 2, évidemment, ce qui n’est pas encore d’actualité.

Zakaria Fdaouch : ne serait-ce que pour le principe de ne pas le laisser gratuitement, le club doit profiter d’avoir un tel joueur dans son effectif pour faire un profit, aussi petit soit-il. Dans le Bien public comme sur France Bleu, Olivier Delcourt affirme qu’il pourrait rester. Comme Alfred Gomis en 2020 ? D’après les récentes déclarations du joueurs qui pèse 10 buts et 8 « assists », rester à Dijon n’est en tout cas pas encore exclu.

Rayan Souici : il a connu des hauts et des bas mais le milieu de terrain devrait faire partie de l’effectif dijonnais la saison prochaine. Il a montré qu’il avait encore une grosse marge de progression dans la finition mais vu le nombre d’occasions qu’il arrive à se créer, nous ne serions pas étonnés de le voir jouer un rôle encore plus important en 2024-2025.

Kader N’Chobi : après un début de saison très délicat, N’chobi la termine bien avec plus d’actions décisives et surtout une implication fort louable de sa part. Peut-être lui fallait-il une saison d’adaptation pour réellement montrer de quoi il était capable ? La réponse à la question du poste auquel il jouera la saison prochaine dépendra sans doute des opportunités qui s’offrent à notre club sur le marché des transferts. Mais pour l’heure, il faudra compter sur Kader.

Souleymane Cissé : gravement blessé sur la phase retour et dépassé dans la hiérarchie par d’autres joueurs ayant montré leurs qualités, Cissé joue gros la saison prochaine et va peut-être devoir cravacher encore plus pour reprendre une place dans le onze de départ. Sa marge de progression existe toujours, mais il faudra rapidement impressionner l’entraîneur pour vivre une meilleure saison.

Arnold Temanfo : roc de la défense, joueur assez fiable physiquement comme sur le terrain, nous ne voyons pas de raison de laisser partir le capitaine officieux de cette équipe dijonnaise qui a parfois manqué de leaders. Lui en est un, et son niveau de forme sera un facteur déterminant dans les chances de remontée du DFCO.

Rayane El Khamali : cela ressemble à un moment crucial pour la carrière du milieu offensif de poche, qui a été aligné à quelques reprises par Benoît Tavenot et récompensé de ses efforts par une titularisation à la J34, dont il a su profiter pour se mettre en valeur et marquer. L’un des joueurs qui pourraient émerger l’an prochain et qu’il faudra surveiller de près, surtout si un coach formateur est recherché. Mais il ne faudra pas s’attendre à le voir titulaire tout de suite…

Kévin Schur : souhaité ardemment par Benoît Tavenot, l’ancien bastiais devrait rester une année de plus à Dijon mais son rôle sera à réévaluer en fonction de la façon dont voudra jouer le nouveau technicien de notre club. Et là, ça peut être tout ou rien, d’un rôle de titulaire dans l’entrejeu à un costume de remplaçant, voire de 17e homme… Difficile de déterminer quelle sera sa véritable place mais il ne sera pas forcément de trop.

Joseph Mendes : à l’inverse, Mendes va repartir de zéro cet été et, en fonction des possibilités du mercato, ne le fera peut-être même pas à Dijon qui doit enfin s’appuyer sur des attaquants réguliers, au moins dans la capacité à jouer des matchs de football. Ce qui n’a pas du tout été son cas. Le profil ciblé semble avoir été le bon, mais on ne peut plus se permettre de faire confiance à des joueurs qui luttent avec leurs propres corps pour être nos titulaires. Malgré tout, il a encore un an chez nous, des qualités évidentes quand il est sur pieds, nous nous devons de l’encourager vers un retour en forme après une saison blanche.

Yanis Chahid : auteur d’un très bon début d’exercice, le Dolois s’est moins mis en évidence sur la phase retour. Une irrégularité qui n’a rien d’anormal à son âge, ainsi une deuxième saison en pro lui fera le plus grand bien pour s’aguerrir à ce niveau, avant de réévaluer la situation dans quelques mois.

Walid Nassi : sur la pente ascendante, ce joueur à la trajectoire surprenante a montré de bonnes choses et a su être décisif à un rythme plutôt correct, même si tout n’a pas été parfait. Espérons que sa troisième saison lui permette de faire autant de progrès qu’entre la première et la deuxième !

Cyriaque Irié : nous n’avons pas davantage de précisions sur son contrat mais nous savons que ce bail professionnel ne débute qu’en juin 2024, donc il ne peut pas prendre fin avant 2025. Une bonne chose d’avoir anticipé cela de la part du club puisque désormais, de grandes écuries (Milan AC, Tottenham…) lorgnent sur l’attaquant qui a explosé sur la phase retour du championnat. Et on comprend pourquoi. Son départ n’est donc qu’une question de semaines, et d’argent évidemment puisque le DFCO va en profiter pour renflouer les caisses. En négociant un prêt pour le garder un an de plus ?

Zakaria Ariss : lui aussi a signé pour un contrat pro qui ne prendrait effet qu’en 2024, nous pourrons donc encore compter au moins un an sur un défenseur qui en plus d’être jeune et prometteur a montré de belles choses à plusieurs postes ! Latéral gauche, latéral droit, défenseur central dans une charnière à trois voire même à deux pour dépanner… Avec de tels atouts, il est l’incarnation même du joueur dont rêvent beaucoup d’entraîneurs.

Mohamed Ben Fredj (+ 1 an en option) : alors qu’il reste une voire deux saisons dans le contrat de l’attaquant tunisien, il est dans l’intérêt de tout le monde de réussir à le mettre en confiance en l’an 2 de son passage au DFCO. Ses qualités sont indéniables, on a hâte qu’il nous montre qu’il a aussi les capacités mentales pour se remettre en question afin d’impressionner le nouveau capitaine de bord, qui lui donnera très probablement sa chance à un moment ou à un autre.

Ils sont en fin de contrat en juin 2026

Lenny Montfort : excellente bien que prévisible nouvelle, l’un des chouchous du public dijonnais a d’ores et déjà prolongé son contrat et obtenu une revalorisation de son statut après une première saison réussie puisqu’il jouait quand Risser et Allagbé étaient en sélection. Il sera donc, sauf nouveau changement, le gardien remplaçant du DFCO pour deux saisons.

Zoran Moco : même si une incertitude existe sur la durée de son contrat (2025 ou 2026 ?), le latéral droit qui fait désormais partie des meilleurs du championnat a surpassé toutes les attentes dans ce rôle de titulaire en 23-24, et sera attendu au tournant la saison prochaine ! Très décisif, il va peut-être attirer les regards mais vu son âge, il faudra y mettre le prix pour l’arracher de notre effectif. Et son poste n’est généralement pas celui où les dépenses sont les plus folles en France.

Ben-Chayeel Hamada : comme annoncé par le président, son intégration définitive à l’effectif professionnel a été officialisée puisqu’un contrat professionnel lui a été proposé. Il a signé ce vendredi pour deux années de plus, ce qui est une très bonne chose pour le club qui peut conserver l’un des joueurs les plus jeunes et les plus intéressants, comme pour son futur entraîneur qui aura un diamant brut à sa disposition.

Et les jeunes sans contrat professionnel ?

Alexandre Duville-Parsemain : deux fois buteur sur les deux dernières rencontres de championnat, celui qui fête ses 21 ans dans quelques jours a profité des quelques instants qui lui ont été accordés en National pour donner davantage de crédit à une saison déjà très correcte en N3 (bien qu’irrégulière, rien d’anormal pour un attaquant de son âge). Un contrat de deux ans lui aurait aussi été proposé, la tendance est à une prolongation.

Rayane Messi : l’histoire aurait pu être encore plus belle avec une véritable éclosion à Dijon, avant de potentiellement rejoindre un gros club pour poursuivre sa prometteuse carrière. Mais elle est déjà remarquable pour celui qui est devenu le plus jeune joueur du DFCO à être titularisé et à marquer avec son maillot. Pour le reste, nous savons que son avenir ne s’écrit plus sous nos couleurs mais, en fonction de son Euro U17 (et du match face au Portugal lundi), son prix déjà estimé très haut peut encore grimper d’un cran ou deux…

Thomas Blot : un élément important de l’équipe réserve, qui a pu jouer ses premières minutes en professionnel sans avoir vraiment eu le temps de s’exprimer, va quitter le club conformément à ce qu’il a pu annoncer sur notre site cette semaine. Le Bien public évoque une possible signature pas si loin d’ici, en termes de niveau comme en termes de géographie : à Thionville (N2), près de chez lui.

 


 

Récapitulatif

Les joueurs partants à coup sûr : Fofana, Allagbé, Assalé, Traoré, Congré, Risser, Etoga, Drouhin
Les joueurs qui partiront probablement car très courtisés ou en fin de contrat : Messi, Irié, Fdaouch, Soumaré.
La plus grosse incertitude : Mendes.

Les joueurs sur qui compter (poste par poste) :
GB : Montfort
DD : Moco
DC : Temanfo, Cissé
DG : Makutungu, Ariss
MC : Chahid, Marié, Souici, Hamada, El Khamali
AD : Nassi, Schur
AG : Nchobi
AC : Ben Fredj, Duville-Parsemain, Mendes ?

Vous l’aurez donc compris, en plus d’un remplaçant à notre meilleur buteur (qui est loin d’être sûr de rester et dont il faut anticiper le départ), plusieurs postes seront donc à renforcer ne serait-ce que pour doubler les options, en fonction du système utilisé par notre futur coach. Dans notre prochain article mercato, vous retrouverez quelques unes de nos suggestions pour les postes de gardien, de défenseur droit, de défenseur central, de milieu défensif, d’ailier gauche et d’avant-centre ainsi que les dernières rumeurs parues à cette date.

3 671 vues


Commentaires

4 réponses à “Mercato – Quels joueurs vont rester au DFCO en 2024-2025 ?”

  1. Avatar de Philippe
    Philippe

    Merci pour les informations

  2. Avatar de Ragni Daniel
    Ragni Daniel

    Merci pour ces precisions sur le future mercato,je suis le Dijon Schow depuis queques années et j’adore les commentaires sur les match du DFCO
    ainsi que les commentaires laissés par les supportaires.Merci continuer comme ça.

  3. Avatar de Gilles Paccaud
    Gilles Paccaud

    Comme l’a dit le président, lors de l’interview raccourci de France bleu, n’attendons pas demain. Sous-entendu : avec un nouveau coach, un nouveau projet sportif, donc une nouvelle vision de jeu. Et malheureusement, les réserves fondent n’autorisant aucune folie pour de nouvelles recrues de valeur. Sauf de rêver de Julio

  4. Avatar de Gilles PACCAUD
    Gilles PACCAUD

    A lire le paragraphe sur Zoran MOCO, on se dit que ce mercato sera surprenant et certainement intéressant financièrement pour le DFCO mais loin d’être valorisant pour le projet sportif de la saison prochaine.
    Pour Zoran, 5 clubs de L1 et L2 intéressés, on peut penser que ce sera un joueur de moins sur qui compter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *