DFCO : Le guide pour débuter la saison 22-23 de Ligue 2

Le championnat reprend ses droits aujourd’hui même, avec un défi de taille se dressant sur la route de notre club : l’AS Saint-Étienne pour ouvrir le bal dans une saison très particulière, en prime à 15h00. Si nous vous invitons bien sûr à prendre les quelques places restantes au Stade Gaston-Gérard, vous êtes peut-être, comme beaucoup, perdus en ce qui concerne l’équipe, après des vacances que vous avez bien méritées ou après avoir fait un break tant les deux dernières saisons ont été décevantes. Que s’est-il passé cet été à Dijon ? Qui sera notre meilleur buteur ? Qu’attendre de l’an 2 du DFCO en Ligue 2 depuis la descente ? C’est votre jour de chance, l’équipe du Dijon Show vous résume l’activité estivale jusqu’à aujourd’hui avec dans un premier temps les mouvements lors du mercato, puis un passage en revue de l’effectif et un bref débrief des amicaux afin de vous mettre à la page.

LES TRANSFERTS

Départs :

Frédéric Sammaritano (f.c, retraite) : son temps de jeu a drastiquement chuté l’an passé, avec seulement 17 apparitions en championnat et une seule titularisation. Après son ultime saison en tant que joueur professionnel, le milieu offensif de poche s’est immédiatement reconverti comme entraîneur adjoint des U17 du DFCO.

nn

Romain Philippoteaux (f.p, Brest) : c’est sur quelques bonnes prestations et une bonne note que s’achève l’acte II de RP à Dijon. Il a participé à 23 matchs l’an dernier, dont 18 titularisations, surtout en fin de saison où il a contribué à quatre buts en sept rencontres. Il n’était pas convoqué pour le dernier match amical de Brest. Transfert à venir ?

nn

Bruno Ecuélé-Manga (f.c, sans club) : après plusieurs années de loyaux services, BEM a finalement quitté le DFCO par la petite porte. Celui qui s’avérait être un roc la première saison a perdu de sa superbe, jusqu’à devenir un joueur anodin (tout en étant très bien rémunéré) de Ligue 2. Il n’a pas encore retrouvé d’équipe, mais n’a pas non plus raccroché les crampons à 34 ans.

nn

Wilitty Younoussa (f.c, sans club) : c’est une surprise et sans doute une déception pour une bonne partie des supporters de Dijon : après quelques mois prometteurs, Younoussa a connu une baisse de régime et a disparu de la circulation ainsi que des feuilles de match de Patrice Garande. Le jeune milieu camerounais a joué 20 rencontres l’an dernier mais n’a pas trouvé d’accord avec le club pour une prolongation, il se retrouve libre comme l’air à 20 ans.

Erwan Belhadji (f.c, sans club) : sans trop de surprise cette fois, la tentative de greffer le jeune ailier à un poste de latéral pour faire le nombre n’a pas fonctionné. Au final, Belhadji quitte son club formateur après avoir joué deux matchs de Ligue 2 (2x titulaire) et trois de Coupe de France, dans l’anonymat le plus total. On a l’impression que la signature de son contrat professionnel, très court, n’était pas vraiment un plan sur le long terme mais une solution temporaire avec la descente en Ligue 2.

nn

Amir Arli (f.c, Samsunspor) : un autre mouvement qui en a déçu plus d’un est celui de ce jeune espoir franco-turc qui n’a pas eu le temps de prouver sa valeur. Olivier Delcourt a évoqué sur France Bleu Bourgogne la rupture à l’amiable du contrat du milieu offensif à sa demande, deux ans avant son terme. Il n’a pas eu le temps de s’exprimer sur le terrain mais tentera de le faire en D2 turque, où il a signé pour au moins trois saisons.

nn

Mounir Chouiar (t.d, Istanbul Basaksehir) : un autre joueur exilé en Turquie ! Après avoir réalisé des prestations convaincantes du côté du Yeni Malatyaspor (3 buts, 4 passes décisives en 26 matchs), il a attiré l’œil de l’un des clubs d’Istanbul, 4e du dernier championnat, qui peut encore se qualifier pour la phase de groupe de la Conference League. Un transfert qui a rapporté un montant inconnu au DFCO, certainement moins que les 3,5M€ (sans compter les bonus) déboursés à l’époque par le club. Gâchis.

n

Arrivées :

Walid Nassi (t.d, Stade Briochin) : à l’heure actuelle, le transfert de Nassi est le seul à avoir exigé une compensation financière de la part du Dijon FCO, même si celle-ci doit être très abordable pour un club comme le nôtre. En N1, cet ailier droit prometteur s’est plutôt révélé après janvier mais doit encore franchir un cap dans les derniers mètres pour être vraiment au niveau de la Ligue 2. Il a disputé 31 rencontres avec Saint-Brieuc, pour deux buts et trois « assists ».

nn

Idrissa Camara (f.c, Ümraniyespor) : un attaquant qui sort d’une grosse saison en D2 de Turquie, dans un club qui a fini à la deuxième position et a été promu. Camara a largement contribué à cette montée, avec ses 7 buts et ses 6 passes décisives en 29 apparitions, alors qu’il jouait régulièrement sur l’une des deux ailes. Un transfert intéressant, encore une fois à un poste où l’on manque cruellement de profondeur.

nn

Ousseynou Thioune (f.c, Sochaux) : voilà une valeur sûre du championnat de Ligue 2, contrairement aux deux premières recrues. Le milieu défensif de 28 ans a joué 87 matchs dans ce championnat et presque l’intégralité des rencontres avec Omar Daf l’an dernier. Il avait été laissé libre par le FCSM au terme de son contrat cet été, juste avant la révélation des désirs de départs de son compatriote.

n

L’EFFECTIF

Gardiens :

Baptiste Reynet (n°30, contrat jusqu’en 2024 +1 an en cas de montée) :

n

Toujours dans la peau d’un titulaire, Reynet devra cette fois-ci faire mieux que la saison passée, où il a été peu convaincant en tant que gardien de la deuxième pire défense du championnat. En raison de la rotation à Dunkerque et à Nancy, il est même le portier qui a encaissé le plus de buts en Ligue 2 en 2021-2022. Cette saison doit être celle du renouveau.

Saturnin Allagbé (n°16, jusqu’en 2024) :

n

Allagbé aura sans doute plus de temps de jeu en Coupe de France qu’en Ligue 2, mais pourrait être amené à remplacer Reynet dans les buts, s’il se blesse ou s’il est en méforme. Même si ses dernières saisons à Dijon et brièvement à Valenciennes sont inquiétantes, il a déjà montré des qualités en Ligue 2, du côté de Niort. Un bon « back-up ».

nn

Thomas Roche (n°40, jusqu’en 2023 +2 ans en option) :

n

Après des prestations intéressantes avec l’équipe réserve, ce jeune joueur de 20 ans a signé professionnel cet été pour au moins un an. Il constitue une option intéressante en tant que 3e gardien.

n

Défenseurs :

Daniel Congré (n°3) :

n

Le capitaine de l’ère Garande va devoir hausser son niveau d’un cran pour correspondre aux standards d’Omar Daf, qui exige une assise défensive capable de nous faire gagner des matchs, cette fois. Mais son expérience sera sans nul doute précieuse, ne serait-ce que pour permettre à des jeunes comme Benchaa de progresser. Il devrait être titulaire.

nn

Senou Coulibaly (n°5, jusqu’en 2024) :

n

L’autre membre de la charnière centrale devrait toujours être Senou Coulibaly. Il débute là sa 5e saison à Dijon et son statut exige de lui une plus grande régularité également, même s’il a été l’auteur de bons matchs en 2021. Après une drôle de rumeur l’envoyant au Mexique pour 1,2M€ (démentie), le Malien doit assumer son statut de patron.

nn

Cheick Traoré (n°27, jusqu’en 2024 +1 an en cas de montée) :

n

Un joueur important pour le groupe et important aux yeux d’Omar Daf. Il l’a aligné comme titulaire lors du dernier match de préparation, qui donne une meilleure idée du potentiel 11 de départ pour la première journée. Cheick devra cependant faire preuve de plus d’adresse que la saison dernière dans ses interventions pour garder cette place.

nn

Christopher Rocchia (n°13, jusqu’en 2023 +1 an en cas de montée) :

n

Dans le couloir opposé, Rocchia a l’occasion de renaître. Ce latéral gauche a prouvé qu’il avait des qualités certaines dans les périodes où son équipe passe à l’attaque, que cela soit à Sochaux ou à Dijon, mais il a été écarté après ce qui semblait être une mésentente avec le précédent entraîneur. Avec un coach qu’il connaît et qui le connaît, il doit être revanchard et prétendre à une place de titulaire.

Adama Fofana (n°12, jusqu’en 2024) :

n

Lui aussi devra se battre pour sa place à gauche. Malgré des qualités évidentes, Fofana doit gagner en régularité pour s’imposer dans une équipe qui joue la première partie de tableau en Ligue 2. Espérons que sa blessure soit de l’histoire ancienne, car le potentiel, lui, est bien présent. Nous pourrions même le voir dépanner sur l’aile gauche, au regard de ses qualités et des matchs amicaux.

nn

Ahmad Ngouyamsa (n°92, jusqu’en 2023 +1 an en option) :

n

Vraisemblablement, Ahmad semble être de retour à son poste de prédilection de latéral droit, même si le nouvel entraîneur ne se privera pas de l’utiliser dans l’entrejeu si besoin est. En concurrence avec un joueur qui n’est pas indiscutable, il pourrait lui aussi prendre encore plus d’ampleur dans cet effectif s’il enchaîne quelques bonnes prestations. A son âge et sous la direction d’un ancien arrière droit international, il ne peut que progresser.

nn

Zargo Touré (n°32, jusqu’en 2023) :

n

Malchanceux la saison dernière, relégué au 4e rang de la hiérarchie en défense centrale après son arrivée, Touré a cette fois-ci toute la confiance de l’entraîneur, qui est aussi un compatriote sénégalais. Après cette préparation physique complète effectuée avec le groupe, il peut sans doute concurrencer les titulaires et participer de manière significative à la saison du DFCO.

nn

Reda Benchaa (n°4, jusqu’en 2025) :

n

A 20 ans, le plus jeune et le plus inexpérimenté des défenseurs centraux aura du mal à se faire une place, même s’il aura l’opportunité de disputer quelques matchs sans l’ombre d’un doute. Ses bonnes prouesses de l’année dernière doivent pousser Omar Daf a utiliser le jeune algérien pour lui faire atteindre son potentiel. Pour l’heure, aucune recrue n’est attendue en défense mais si la donne change d’ici la fin du mercato, Benchaa pourrait profiter d’un prêt dans une autre équipe.

n

Milieux :

Ousseynou Thioune (n°93, jusqu’en 2024) :

n

Un homme pour stabiliser le cœur du jeu sur les phases de repli défensif, même si ce dernier a la fâcheuse habitude de prendre trop de cartons. Il devrait faire partie des titulaires très rapidement. Alors qu’une blessure et une prépa tronquée l’empêchent d’être à son meilleur niveau immédiatement, le coach devrait tout de même rapidement compter sur lui.

nn

Valentin Jacob (n°11, jusqu’en 2024) :

n

Lui aussi a passé une bonne partie de la préparation sur la touche, malheureusement. Absent du groupe de 20 joueurs du DFCO pour le premier match, Valentin Jacob doit montrer régulièrement les qualités entrevues à de trop rares instants l’an dernier. C’est un joueur capable de changer le visage de cette équipe, il pourrait faire partie des indéboulonnables.

Bryan Soumaré (n°28, jusqu’en 2024) :

n

Le joueur originaire de Saint-Quentin connaît une véritable renaissance lui aussi. Après une préparation réussie et une confiance retrouvée, il s’érige en tant que candidat très sérieux pour devenir l’un des leaders technique du club. Méfiance, puisqu’il n’a encore qu’une saison de Ligue 2 dans les jambes, mais les perspectives sont encourageantes après avoir passé une saison au placard.

nn

Didier Ndong (n°20, jusqu’en 2023) :

n

Banni l’an dernier, Didier Ndong est redevenu un joueur majeur de Dijon en un claquement de doigts. Impliqué et motivé, Omar Daf semble heureux de l’avoir dans son effectif et va sans doute l’utiliser régulièrement dans la dernière année de son contrat. Si seulement il pouvait briser et inverser la malédiction qui l’entoure en nous aidant à être promus…

nn

Jessy Pi (n°25, jusqu’en 2023 +1 an en cas de montée) :

n

Dans un milieu très dense et qualitatif sur le papier, Jessy Pi fait parfois tâche mais aura une chance de s’exprimer, surtout en début de saison quand les dés ne sont pas encore jetés. Il faisait partie des titulaires contre le HAC la semaine dernière et tentera de rebondir après une saison 2021-2022 très laborieuse.

nn

Jordan Marié (n°14, jusqu’en 2023) :

n

De retour de sa longue blessure, l’enfant du club donne l’impression d’avoir retrouvé ses marques. Il est sans doute capable de redevenir l’homme qu’il était auparavant : un bon joueur de Ligue 2 dans une équipe qui tentera de monter. C’est exactement le niveau auquel Dijon doit évoluer.

nn

Lucas Deaux (n°88, jusqu’en 2023) :

n

Malheureusement, Deaux n’est toujours pas épargné par ses soucis physiques. Il était blessé quand le groupe a repris le chemin de l’entraînement, il l’est toujours à l’heure où cet article est publié. Dommage, car à son meilleur niveau, Deaux peut jouer un rôle non négligeable dans cette équipe, il l’a prouvé plus d’une fois l’an dernier.

nn

Yassine Benzia (n°31, jusqu’en 2023) :

n

Il y a deux Benzia. Celui qui peut devenir incontournable en Ligue 2, lorsqu’il est à 100% de ses capacités et motivé. Mais aussi celui qui traîne les pieds et dont on se passerait bien. Nous avons vu ces deux visages l’an dernier, et même s’il est de retour de prêt, il ne serait pas étonnant de le voir quitter Dijon un an avant la fin de son contrat.

Mattéo Ahlinvi (n°6, jusqu’en 2024) :

n

Malheureusement, l’ancien milieu de terrain de Nîmes peine à trouver du rythme et à montrer ses qualités depuis l’an dernier, sauf lors de quelques rares éclairs de génie. Il est encore possible qu’il manque de temps de jeu cette saison, surtout que d’autres joueurs semblent être passés devant lui dans la hiérarchie.

nn

Yanis Chahid (n°17, jusqu’en 2025) :

n

La petite révélation de l’été, qui n’en est pas une pour les personnes qui suivent les équipes de jeunes et la réserve du DFCO. Le milieu offensif dolois a, à 17 ans seulement, la possibilité de faire ses débuts en Ligue 2 après des matchs amicaux très réussis. Trois buts et des mouvements de toute beauté, ses qualités semblent presque effacer son petit gabarit, parfois handicapant pour un joueur au haut niveau. Mais nous devons savoir garder les pieds sur terre : Chahid est un espoir qui ne demande qu’à confirmer et s’affirmer. La balle est dans son camp.

nn

Loïc Etoga (n°29, jusqu’en 2024) :

n

Joueur professionnel qui ne devrait évoluer qu’avec la réserve dans un premier temps, comme depuis son arrivée l’hiver dernier. Il a encore besoin de s’acclimater avant de réellement faire partie des groupes convoqués pour la Ligue 2.

nn

Rayane El Khamali (n°15, jusqu’en 2025) :

n

Passé professionnel cet été dans le cadre d’un accord signé dès son arrivée au club, il y a deux ans, son passage dans le groupe pro n’est pas forcément un signe qu’il jouera un rôle avec ce DFCO là. Un prêt ou une saison en N3 semblent plus indiqués pour le moment, mais le football est toujours capable de nous surprendre.

nn

Bersant Celina (jusqu’en 2024) :

n

Le Kosovar n’est pas revenu s’entraîner et n’a pas l’air de le souhaiter. Il pourrait connaître des problèmes de permis de travail s’il voulait retourner en Angleterre, puisqu’il a participé à peu de matchs en sélection l’an passé, désireux de rester à Ipswich Town qui avait un calendrier très chargé. Sa valeur marchande est élevée et sa cote est belle, Dijon DOIT en profiter pour récupérer une jolie indemnité sur un transfert.

n

Attaquants :

Mickaël Le Bihan (n°8, jusqu’en 2024) :

n

L’avant-centre, parti pour être le fer de lance de l’attaque dijonnaise, est en forme cet été. Ménagé quelques jours, il n’a pas connu de blessure cette fois-ci et a pu reprendre confiance devant le but en marquant à cinq reprises. Est-ce que la saison 2 de MLB à Dijon peut-être celle de l’explosion ? S’il a le temps de jeu auquel on s’attend, il doit marquer au minimum 12 ou 13 buts cette saison. Lui-même le sait, il place la barre assez haute et c’est tant mieux !

nn

Alex Dobre (n°7, jusqu’en 2024) :

n

Cela sera sûrement l’un des feuilletons de l’été : le Roumain restera-t-il à Dijon ? Avec un nouvel entraîneur, qui cherche des renforts en attaque, il a sa carte à jouer dans une équipe qui semble plus en place et mieux se connaître que la saison dernière. Mais son ambition et sa bonne saison en Ligue 2 indiquent qu’il pourrait quitter le club dès cet été. A l’heure actuelle, il est en rééducation et serait en train de discuter avec sa direction avant de faire un choix. L’avantage, c’est que son contrat n’expire que dans deux ans.

Aurélien Scheidler (n°21, jusqu’en 2024) :

n

Pour Aurel’, la situation est plus claire. Blessé sur la fin de la prépa, l’avant-centre qui a volé la vedette à Le Bihan l’an dernier souhaite partir. Le coach aussi est limpide dans son discours : Daf ne veut que des joueurs impliqués au sein de son groupe. Un départ semble donc plus que probable, mais les clubs de l’élite se bousculent-ils pour celui qui n’a réellement qu’une bonne saison de L2 dans les jambes ? Rien n’est moins sûr..

nn

Roger Assalé (n°77, jusqu’en 2024) :

n

Assalé revient après une mauvaise saison, où il a très peu joué au Werder. Pour relancer sa carrière, il est dans son intérêt (et dans celui du DFCO) de passer la saison en Bourgogne. Les quelques matchs joués avant son départ l’été dernier laissent penser qu’il est capable de survoler ce championnat, espérons qu’il soit en mesure de confirmer nos soupçons.

nn

Walid Nassi (n°22, jusqu’en 2025) :

n

La recrue a beaucoup joué lors des matchs amicaux et va profiter du manque d’ailiers pour le moment pour gagner du temps de jeu et montrer l’étendue de sa palette technique, ainsi que sa vitesse débilitante. Nassi peut-être la révélation de la saison s’il est mis en confiance et qu’il parvient à convertir de bonnes situations en buts et en passes décisives plus fréquemment.

nn

Idrissa Camara (n°18, jusqu’en 2024 +1 an en option) :

n

Lui aussi est arrivé plus tard que les autres et va devoir être patient pour se faire une place. Idrissa Camara est un pari, un vrai, qui n’a pas profité des derniers amicaux pour se mettre particulièrement en valeur mais qu’il va être intéressant de suivre, surtout grâce à sa polyvalence. Le potentiel remplaçant de Dobre est peut-être déjà au club, espérons qu’il ne mette pas trop longtemps à se mettre en route.

nn

Moussa Konaté (jusqu’en 2023) :

n

Persona non grata, il ne donne pas de signe de vie et ne veut pas revenir à Dijon. Mais ça tombe bien, nous non plus ! Qu’il soit vendu le plus vite possible, le DFCO ne s’en portera que mieux.

nn

En italique, joueur qui ne figure pas dans l’effectif sur le site officiel et qui n’est pas revenu à l’entraînement.

n

LES MATCHS AMICAUX

DFCO 6-0 Saint-Apollinaire (N3)

L’équipe a débuté sa préparation avec un match amical contre un ancien adversaire de Coupe de France : le voisin Saint-Apollinaire. Une partie disputée à domicile, mais au centre d’entraînement situé à Saint-Apo… Oui, on vous l’accorde, il y a de quoi être confus. En tout cas, l’équipe de N3 BFC n’a pas fait le poids et s’est logiquement inclinée 6-0.

nn

Pas de quoi fanfaronner mais cette rencontre a permis au nouvel entraîneur d’avoir un premier aperçu de ce que ses joueurs sont capables de faire. Ahlinvi ouvre le score dès la première minute, suivi de près par Chahid à la 6e, qui avait déjà centré pour une passe décisive sur le premier but. Sur le coup d’envoi, Le Bihan triple la mise, bien aidé par la passe de Marié. MLB marque même un doublé pour la reprise, sur une frappe déviée à la 27e.

nn

Le DFCO domine la partie de la tête et des épaules et repart avec des intentions similaires avec dix nouveaux joueurs à la mi-temps. Il faut attendre la 83e pour voir le verrou céder une cinquième fois, avec Aurélien Scheidler à la finition. Puis une 6e fois à la 88e minute, toujours grâce au même attaquant qui nous éblouit d’une fantastique frappe. Bon match, bonne mise en jambes, place au stage à Tignes !

Compo 1ère mi-temps : Reynet (Allagbé, 34e) – Ngouyamsa, Touré, Coulibaly, Rocchia – Marié, Ahlinvi ⚽ – Jacob, Chahid ⚽, Soumaré – Le Bihan ⚽⚽.

nn

Compo 2e mi-temps : Allagbé (Roche, 62e) – Traoré, Benchaa, Congré, Fofana -Pi, Etoga – Nassi, El Khamali, Assalé – Scheidler ⚽⚽.

n

Villefranche (N1) 0-6 DFCO

Sur le papier, cette opposition à Villefranche, dans une petite commune du Rhône après un stage très intense physiquement, devrait être bien plus serrée. Le pensionnaire de National 1 a disputé pour la deuxième fois d’affilée les barrages de Ligue 2 et a une nouvelle fois échoué, perdant à l’aller et au retour contre QRM. Malgré tout, cela reste un adversaire coriace à ne pas sous-estimer. Les Dijonnais ont montré beaucoup de sérieux dans cette rencontre.

nn

Si les débats ne sont pas aussi déséquilibrés que pendant la première partie, Villefranche craque dès la première mi-temps. Ahlinvi dirige vers Nassi, qui est récompensé de ses efforts avec une passe décisive bien placée sur la tête de Chahid à la 25e pour l’ouverture du score. Nassi est encore bien servi, cette fois par Soumaré, mais sa frappe piquée est repoussée par le montant Scheidler suit le mouvement et marque. A la 45e, Nassi (encore lui) donne un ballon idéal à Soumaré qui n’a plus qu’à finir. Immédiatement après le but, Walid Nassi, toujours aussi intenable, va à nouveau centrer à mi-hauteur pour une tête de Chahid, parée mais mal captée par le gardien : le milieu offensif pour le cuir au fond.

nn

Le DFCO rentre aux vestiaires à 4-0, score assez dur pour le FCVB mais intéressant sur le plan du réalisme de nos joueurs. Cette tendance se poursuit, dans les deux surfaces car malgré certains temps forts caladois, Dijon tient bon et ne concède pas de but. Le Bihan marque en deux temps à la 79e minute le cinquième but dijonnais, suite à un centre de la droite par Traoré. Cinq minutes plus tard, Marié se fait plaisir avec une grosse frappe qui surprend le portier adverse. Le score en restera à 6-0. Jolie démonstration de force face à un adversaire un peu maladroit mais qui ne joue qu’une division en dessous. Les collectif fait le plein de confiance.

Compo 1ère mi-temps : Allagbé – Traoré, Coulibaly, Congré, Fofana –Pi, Ahlinvi – Soumaré ⚽, Chahid ⚽⚽, Nassi – Scheidler ⚽.

n

n

Compo 2e mi-temps : Reynet – Ngouyamsa, Benchaa, Touré, Rocchia – Soumaré, Etoga, Marié ⚽, Nassi – Le Bihan ⚽, Scheidler.

n

DFCO 1-1 Annecy (L2)

Fort de ces deux premiers succès, Dijon se retrouve opposé à Annecy après une semaine sans amical puisque la rencontre programmée contre le Racing Besançon est annulée, alors qu’il manque à Dijon trop d’éléments offensif pour offrir ne serait-ce qu’un match intéressant pour l’adversaire. Cap sur Lons-le-Saunier où le FC Annecy attend Dijon pour se tester, lui aussi, avant les joutes de Ligue 2. Un match qui s’avère très intéressant, alors que Le Bihan offre la première tentative à son coéquipier Soumaré. Reynet rate sa sortie sur Testud mais n’est pas sanctionné malgré le choc occasionné pour l’attaquant. Puis, c’est au tour de Marié de blesser le pauvre Spano, qui sera absent pendant deux mois.

nn

Le rythme est haché et commence à se débloquer à la 30e minute, Chahid libère Nassi qui part en face à face mais rate de peu le cadre. Même combinaison, sur le côté gauche cette fois : Chahid pour Nassi qui passe à Marié, le milieu tente la frappe de loin, sans succès. Ce n’est qu’à la toute fin du temps additionnel en première période que Dijon ouvre le score ! C’est l’inévitable Nassi qui adresse un centre au sol à Chahid. Le tir du néo-professionnel est bloqué par le gardien mais Le Bihan suit bien et marque une nouvelle fois. Il ne faut pas longtemps à Annecy pour réagir puisqu’à la 50e, un centre provenant du couloir droit dijonnais trouve la tête de Temanfo au deuxième poteau. Allagbé, entré quelques minutes plus tôt, ne semble pas irréprochable et les Annéciens égalisent.

nn

Les nombreux changements de Daf, à la pause et à l’heure de jeu, semblent perturber un peu le DFCO, qui n’est plus aussi incisif et qui laisse quelques espaces par moments. Lancé deux fois dans la profondeur, Scheidler n’est pas dans un excellent jour et rate ses tentatives, alors que Zargo Touré et Saturnin Allagbé se rassurent avec quelques bonnes interventions. L’avant-centre du DFCO quitte le terrain blessé, ce qui force Dijon et Omar Daf à de nouveaux changements avec une équipe un peu moins offensive. On en restera là : score final 1-1. Ndong a été remarquable pour son retour, contrairement à Benzia encore assez brouillon.

Composition 1ere mi-temps : Reynet – Ngouyamsa, Coulibaly, Congré, Rocchia – Marié, Ndong – Soumaré, Chahid, Nassi – Le Bihan ⚽.

nn

Composition 2e mi-temps : Allagbé – Traoré, Coulibaly (Benchaa, 62e), Touré, Rocchia (Fofana 62e) – Pi, Marié (Benzia 62e), Ahlinvi – Soumaré (Assalé, 62e), Le Bihan (Scheidler, 62e, Etoga 76e), Nassi (Camara, 62e).

n

Le Havre (L2) 0-1 DFCO

La confirmation de tout ce qui a été vu auparavant. Une assise défensive sérieuse et appliquée. Un Bryan Soumaré électron libre, notamment sur l’aile. Et surtout, un Mickaël Le Bihan sûr de lui, qui a pesé sur l’arrière-garde des Ciel et Marine. Le DFCO touche la barre à la 14e avec Congré sur corner et Nassi manque de peu, dans la foulée, de pousser le ballon au fond du but. Trois minutes plus tard, c’est Le Bihan qui est malheureux avec une frappe qui heurte le poteau. Coulibaly sort du terrain après être mal retombé, plus de peur que de mal finalement pour le Malien qui sera rapidement de nouveau opérationnel, mais qui cède sa place à Touré par précaution.

nn

Après quelques bonnes occasions havraises, MLB sort de son chapeau un coup franc direct brossé, imparable pour Desmas avant le repos (43e). Quand l’ancien de l’AJ Auxerre pose le ballon, l’issue est comme prévisible, le ballon va franchir la ligne. Impression que l’on a rarement vu avec l’attaquant sur l’exercice précédent, même s’il nous a gratifié de quelques très beaux coups francs. En deuxième mi-temps, les Rouges subissent plus mais restent dans le bon tempo. D’abord un peu fébrile, Reynet relâche le ballon sur le coup franc de Cornette mais profite du raté de Kitala. Il est ensuite bien plus serein pour bloquer le tir de Kechta et la tête de Cornette aux 51e et 65e minutes.

nn

Jusqu’à la fin, Dijon tient bon et donne un avant-goût de ce que l’on aimerait voir en championnat cette année. Daf n’a pas eu à élever la voix de tout le match, il se mue en discret observateur pour prendre du recul sur la prestation des siens. Ndong a plutôt assuré le lien entre défense et attaque. Camara glisse en pointe et Fofana sur l’aile gauche quand ce dernier remplace le buteur dix minutes avant le coup de sifflet final. Seul point noir de cette rencontre : l’exclusion de Daniel Congré (86e). Cheick Traoré compense aussi ses insuffisances et son manque de vitesse par des fautes à répétition, parfois virulentes… Attention aux sanctions.

Composition 1ère mi-temps : Reynet – Traoré, Coulibaly (Touré, 27e), Congré, Rocchia – Pi, Marié, Ndong – Nassi, Le Bihan ⚽, Soumaré.

nn

Composition 2e mi-temps : Reynet – Ngouyamsa, Touré, Congré, Rocchia – Ahlinvi, Marié (Etoga, 90+1), Ndong (Chahid, 73e) – Nassi (Assalé, 67e), Le Bihan (Fofana, 80e), Soumaré (Camara, 67e).

nn

ET MAINTENANT ?

n

@Max : « Au niveau des individualités, je vais être très attentif aux performances de Bryan Soumaré qui sort d’une saison blanche où il a été écarté par Patrice Garande pour son manque d’implication. Il retrouve un entraîneur qui lui a fait confiance durant une année (plutôt réussie) à Sochaux. Pour ce qui est des recrues, j’ai hâte de voir Walid Nassi à l’œuvre. J’avais vu quelques vidéos de son passage à Saint-Brieuc et il a été plutôt intéressant sur les matchs amicaux, même s’il devra travailler sa finition car il s’est créé plusieurs occasions sans parvenir à conclure en 1 vs 1. »

nn

« J’ai le sentiment que le coach et son staff ont réussi à, déjà, faire oublier la saison dernière qui a été éprouvante sûrement autant pour les joueurs que pour nous, supporters. Omar Daf a fait table rase du passé en insufflant une nouvelle dynamique et des principes de jeu visibles dès les matchs amicaux. Le bloc défensif semble plus solide, on voit plus de débordements sur les côtés et un milieu de terrain qui s’impose davantage dans le camp adverse. J’ai hâte de voir ce que cela va donner en compétition ! Globalement, je suis très optimiste pour ce qui nous attend. »

nn

@No_Vak : « Même si les conditions ne sont pas encore idéale, on peut d’ores et déjà voir un plan de jeu se dégager avec le nouvel entraîneur qui, s’il a des défauts comme tout le monde, semble être injustement traité par les supporters sochaliens, déçus de le voir partir chez le voisin dans de telles circonstances. Nous prendrons le temps de faire son portrait prochainement, avec une meilleure idée et plus de recul sur ses compétences. Il semble néanmoins être fait pour le job, avec pour priorité n°1 : redonner confiance à des joueurs qui ont semblé démotivés. »

nn

« Car malgré tout ce que l’on peut en dire, l’effectif est là. Y a-t-il beaucoup de clubs de ce championnat qui peuvent se vanter d’avoir autant de joueurs, autant de profondeur ? Un ailier qui a été décisif en Ligue des Champions, des défenseurs rodés à la Ligue 1 et à cette Ligue 2 ? Des milieux de terrains solides et qui ont prouvé leur fiabilité comme Thioune, Marié, Ndong ? Des jeunes pousses qui prétendent déjà à une place de titulaire malgré la forte concurrence ? Je ne le pense pas. »

nn

« Nous sommes chanceux de pouvoir nous retrouver dans une position d’outsider pour la montée, même si cela sera très difficile avec cette concurrence, alors que d’autres équipes descendues de L1 pansent encore leurs plaies ou ont plus de carences dans leurs groupes que le DFCO. Mais les éléments qui ont déçu ne devront pas manquer leur deuxième chance. Je pense à des hommes tels que Jacob, Reynet, à des Rocchia et Le Bihan, qui s’ils se réveillent, seront de très bons joueurs à ce niveau. »

nn

« Pour le moment, le groupe semble tirer dans le bon sens, même si des individualités pourraient nous quitter (Scheidler se donnera-t-il toujours à fond jusqu’à son probable transfert ? Dobre sera-t-il indisponible encore longtemps et si oui, est-ce là notre chance de le garder une saison de plus ? Qui sera recruté pour compenser les départs ? Quels moyens le club investira-t-il quand Celina et Konaté seront partis ? La suite du mercato s’annonce passionnante, les 38 journées à venir encore plus. Espérons que l’amour puisse renaître entre le public et ce club, avec une belle prestation pour ce premier match à la maison, qui sera observé de près par les dix-huit autres équipes et beaucoup de fans de foot en France. »

24 vues


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *